Promotions ! Jusqu'à -50% ! Emballages Cadeaux Offert

Un look parfait ! Partie 2

Lors de nos retrouvailles, je portais une robe noire avec un effet chemisier et jupe droite, des escarpins, une tresse pour la coiffure et si vous avez lu le début de l’histoire, vous me demanderez « Et les collants ?! ». J’avais choisi des collants bleus opaques avec un motif géométrique de cœurs car ‘’C’est beau l’amour ! ‘’. Sa réaction me rendait heureuse. Je ne peux le cacher. Elle avait l’art de s’enfoncer ou carrément de creuser sa tombe… « Mademoiselle, votre tenue ! N’avez-vous pas appris de vos erreurs ! »  « Pardon ? », lui répondis-je avec innocence. « J’ai respecté vos consignes, je suis en robe noire, escarpins, avec des collants bleus, vous aviez dit que cette couleur était autorisée. Je n’ai donc enfreint aucune règle ! » « Mademoiselle, je vais prendre un rendez-vous avec vos parents et nous verrons bien ! » Toujours aussi naïve, je répondis : « Avec plaisir comme cela ils pourront m’aider encore mieux à choisir mes tenues. Vous serez ravie d’apprendre que ma tenue avait été validée par les soins de ma maman, vous connaissez les mamans, vous en êtes une, non ». Oups, j’en ai peut-être trop dit. Elle s’arrêta net et passa à tout autre chose. Surprenant ! Nous étions tous abasourdis. Le soir en rentrant, je racontais mes péripéties comme à chaque fois, il était question de savoir quelle serait la prochaine tenue idéale.

Certain(e)s crieraient à l’insolence. Personnellement, j’apporterais plus de nuances et parlerais d’espièglerie, entre la farce innocente, l’esprit vif et malicieux sans méchanceté aucune. Mais dans le but précis de démontrer les limites des règlements et leurs diverses versions extravagantes. Nous nous rendons parfois compte que les règles quelles qu’elles soient peuvent tourner au ridicule suivant leurs applications et ce à tous les niveaux.

Dois-je vous raconter notre troisième entrevue ? Et bien soit, cette entrevue fût tout aussi désagréable que les deux premières fois. Je portais une tenue totalement NOIRE ce qui pour l’époque était assez rare. Vous pourriez-vous dire enfin, elle aura la paix, sa professeure sera contente et la laissera tranquille. Que nenni ! Madame ne désirait en aucun cas passer à autre chose. Lorsque quelqu’un veut se payer votre tête, il essaiera par tous les moyens, allant même jusqu’à se contredire de nouveau. C’était mémorable avec un grand M. Quand elle m’appela cette fois ci, elle me dit avec un ton accusateur, « Mademoiselle, vous avez un enterrement aujourd’hui pour être toute en noire. ». J’étais très gênée car ce n’était pas mon cas mais celui de mon amie assise au tout premier rang. Après un bref coup d’œil à mon amie, je lui répondis que « Non ! ». Mais qu’elle ferait bien d’abandonner définitivement ce type de réflexions car dans cette pièce quelqu’un était concerné par cette situation et qu’il n’était pas respectueux de parler de la sorte à quelqu’un concerné qu’elle soit concernée ou non par la tenue d’un funeste évènement. L’ignorance n’excusant pas tout avec ce type d’humour noir ou de sarcasme. On ne connaît pas la vie de tous en détail au point d’en juger la ponctuation. Faisons preuve de bienveillance.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

01_Secure Paiement 100% sécurisé
Commandez en toute sécurité
02_Delivery Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

03_SAV Service client à votre écoute
À vos côtés 7j / 7 !
04_Satisfait Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,